International

Business Insider: Une solution simple pour mettre fin à la pauvreté

« Tout le monde parle de cette solution simple pour mettre fin à la pauvreté juste en donnant de l'argent directement au peuple. »

Voici un article simple et éloquent sur le revenu de base paru le 12 novembre sur Business Insider (en anglais) et écrit par David Vinik, journaliste politique. Lancé en 2009, Business Insider s'est imposé aux Etats-Unis comme le site de référence de l'information Business et Tech.

Aux Etats-Unis, 15% de la population vit en dessous du seuil de la pauvreté, les salaires stagnent et les différences de revenus s'accentuent fortement.

Cet article présente une analyse plutôt positive de l'impact que pourrait avoir le revenu de base sur la sécurité sociale et l'économie des Etats-Unis. Il indique également que l'obstacle à son introduction n'est pas d'ordre économique mais de volonté politique.

Titre original: « Everyone's Talking About This Simple Solution To Ending Poverty By Just Giving People Free Money » (en anglais)

Incitations écologiques ?

Et si cette initiative ou les suivantes étaient dotées de conditions écologiques. parce qu'au bout du compte le but est d'être durable? Et si certaines personnes s'empressent de transformer leur pécule en CO2 on a tous un plus gros problème, donc je me disais que une ou deux conditions pourraient être appliquées à cette initiative, comme :
 

Feu vert pour l'initiative citoyenne européenne!

Après un premier rejet et plusieurs mois d'attente, la Commission Européenne vient de donner son feu vert à la collecte des signatures pour demander aux institutions européennes d'étudier sérieusement l'option d'un revenu de base européen. Ainsi commence une campagne de 12 mois visant à récolter plus d'un million de signatures.

Le comité de citoyens de l'initiative citoyenne européenne (ICE) a eu raison de ne pas baisser les bras lorsque la commission a rejeté une première tentative en septembre dernier. Après étude de la seconde proposition envoyée en novembre dernier, celle-ci vient cette fois-ci de donner son feu vert à la récolte des signatures. La Commission Européenne devait en effet certifier que la demande exprimée par le comité de citoyen entrait dans le cadre de ses attributions. Ceci notamment afin d'éviter que de l'énergie soit dépensée pour récolter un million de signatures… pour rien. Or, suite à la réunion de Florence, le comité de citoyen avait donc amendé sa demande et enregistré une nouvelle initiative sur le site de la Commission (consulter le texte ici). Comme nous l'écrivions en novembre dernier :

Le Monde Diplomatique et le Revenu de Base : en 2000 déjà...

Paru en 2000, cet Edito du Monde Diplomatique écrit par Ignacio Ramonet, qui en fut le directeur de 1990 à 2008 et qui est aussi le fondateur d'Attac, est un vibrant appel pour un revenu de base inconditionnel. Depuis 2000, la situation n'a pas beaucoup changé. Il reste beaucoup à faire pour que le monde de justice et de respect des droits fondamentaux dont parle Ramonet devienne réalité.

L'aurore.

"Comment cela s'appelle-t-il, quand le jour se lève, comme aujourd'hui, et que tout est gâché, que tout est saccagé, et que l'air pourtant se respire, et que tout est perdu, que la ville brûle, que les innocents s'entretuent, mais que les coupables agonisent, dans un coin du jour qui se lève ? - Cela a un très beau nom. Cela s'appelle l’aurore." Jean Giraudoux, Electre (1937).

Un revenu de base en Inde: des résultats remarquables!

Pendant plus d’un an, l’association indienne SEWA (Self Employed Women’s Association - Association des Travailleuses Indépendantes), avec le soutien de l’UNICEF, a mené un projet pilote de versement de prestations en espèces dans des zones rurales. Une partie des conclusions préliminaires viennent d’être publiés et les résultats sont extrêmement encourageants. L’étude a été menée dans 20 villages d’Inde. Les adultes résidents dans 8 de ces villages ont reçu chaque mois une prestation en espèces de 200 roupies (environ 3.75 dollars) ; les enfants recevaient 100 roupies. Les résidents des 12 autres villages ont servi de « groupe témoin », comme c’est le cas lors d’un essai clinique. L’argent a été distribué de manière inconditionnelle et il a été dit aux résidents qu’ils pouvaient faire ce qu’il désirait de l’argent reçu.

Vidéo publiée par SEWA présentant les résultats de l'étude indienne

 

Des résultats positifs ont été relevés dans les domaines de la nutrition, de la santé, du logement, des infrastructures et de l’activité économique. Les chercheurs ont trouvé que le groupe bénéficiant des prestations en espèces dépensait considérablement plus d’argent pour acheter des œufs, de la viande et du poisson que ne le faisait le groupe témoin. Les chercheurs ont noté un impact positif sur la santé et l’accès aux traitements médicaux. L’effet le plus évident de la mesure a été observé sur le niveau scolaire. Les chercheurs ont également observé une augmentation des dépenses liées à la scolarité : uniformes, frais d’inscription, chaussures, livres, fournitures scolaires, cours particuliers. Le taux de fréquentation scolaire a progressé de manière importante, atteignant un taux trois fois supérieur à celui observé dans le groupe témoin. Les résultats scolaires se sont améliorés de manière significative par rapport à ceux du groupe témoin. On a aussi noté une augmentation de l’investissement dans l’habitat, par exemple pour l’installation de l’eau courante et de sanitaires intérieurs. Pendant la durée de l’étude, les personnes recevant les prestations financières ont été deux fois plus nombreuses à commencer une nouvelle activité que celles du groupe témoin.

SEWA a publié une vidéo expliquant ces résultats, incluant des interviews de participants à l’étude.

(traduction par A-B Duparc de l'article publié sur Basic Income News)

 

14e congrès de BIEN à Munich

Le programme du 14e Congrès mondial du BIEN (Munich, 14–16 septembre 2012) est disponible sur le site www.bien2012.org (en allemand et en anglais). Inscriptions encore jusqu'au 3 septembre 2012.

Une utopie à portée de main - Le Monde diplomatique

Logo Monde diplomatique

« L’idée redevient fréquentable. Devant l’émergence du secteur informel et la montée des inégalités, de l’insécurité économique, un revenu universel est un outil essentiel pour recréer de la sécurité sociale. » Guy Standing, cofondateur de BIEN (Basic Income Earth Network)

Augmentation des chômeurs de 32 à 48 millions dans l'OCDE

Logo du Temps

Dans son rapport annuel «Perspectives de l’emploi», publié mardi, l'OCDE nous dit que depuis 2007 jusqu'à aujourd'hui, les pays développés faisant partie de l'organisation ont vu le nombre de chômeurs passer de 32 à 48 millions (soit 16 millions de plus ou encore une augmentation de 50%) !!!

Tous à Berne le 4 octobre pour déposer l'initiative Pour un Revenu de Base Inconditionnel

Chères amies et Chers amis du revenu de base

Nous avons bien travaillé! Le vendredi 4 octobre 2013, nous déposerons ensemble l’initiative populaire fédérale pour un revenu de base inconditionnel. Il s’agit d’un événement important pour la Suisse, car l’aboutissement de l’initiative signifie que toutes les citoyennes et tous les citoyens seront invités à considérer le revenu de base et à se forger leur propre opinion sur la question. Dans quelques années, la population se prononcera en se rendant aux urnes pour voter. Une partie du monde nous observe, car le peuple suisse sera le premier à pouvoir décider s'il veut ou non l'introduction d'un revenu de base.

Tous les citoyen-ne-s, journalistes et l’ensemble de la population sont chaleureusement invités à participer à cet événement majeur.

Rendez-vous le vendredi 4 octobre à 10 heures sur la place Fédérale, à Berne. Le dépôt des signatures valables (état à ce jour: 116'000) auprès de la Chancellerie fédérale aura lieu à 11 heures. A son issue, un buffet dîner sera servi. Dès 20 heures, tous sont conviés pour une grande fête au club culturel «Turnhalle», près de la gare de Berne.

L'événement Facebook, à partager sans modération !