Et vous, que ferez-vous avec un revenu de base ?

offline
Inscription: 18.07.2009
Et vous, que ferez-vous avec un revenu de base ?

 

Voilà, ça y est, vous l'avez. Chaque mois vous recevez 2500.- sans condition.

Dites-nous en quoi votre vie a changé. Dites-nous ce que vous faites de votre temps. A quoi vous consacrez votre vie.

Merci!

Share
gaetane (non vérifié)

je pourrais enfin avoir ma petite ferme !!!!! et m'en occuper tout en continuant à partir en alpage en été !!!

Share
Renaud Krummenacher (non vérifié)

Je me consacrerais à plusieurs choses.

Mon premier projet serait de finir et de tenter de produire un instrument de musique que je suis en train de créer.

Parallelement à ça je proposerais des cours d'utilisation de mon instrument de musique préféré et peu connu dans la région.

Je bosserais surement par ci par là dans mon domaine d'activité actuel ( l'image de synthèse)

Je continuerais comme maintenant les répétition avec avec mes amis musiciens

je reconsacrerais peut être un peu de temps à la compagnie d'archer dont je fait partie. ( et je prendrais le temps de partiquer le tir à l'arc au passage)

 

et forcement je consacrerais du temps à ma copine, ainsi qu'a mes loisirs non productif ( quoi-que ) ludisme etc...

Share
Guest (non vérifié)

2500 mensuels... Je consacrerai cette somme aux loisirs en famille ; activités pour les enfants, sortir un peu plus souvent au restaurant, ou partir de temps à autre en week-end. Cette somme me permettrait également de payer mes impôts sereinement sans devoir justement sacrifier les loisirs. 

Share
offline
Inscription: 17.04.2012

Aujourd'hui, je vis de ma passion pour le cirque et le spectacle: Comme artiste de rue, je propose durant l'année des spectacles et des animations pour des festivals, des fête de village, des soupers d'entreprise, des écoles, etc...
N'ayant pas tellement d'affinités avec l'administration, j'ai préféré un status d'indépendant et je ne recours pas aux différentes aides pour les artistes (loterie romande, subventions culturelles, etc...). Mon revenu est ainsi légèrement inférieur au revenu de base et varie considérablement d'un mois à l'autre. Cependant, le fait de vivre une vie simple sans charges superflues me donne la liberté de choisir comment je pratique mon métier.

Avant d'être artiste, j'étais ingénieur. Je fais partie des rares personnes ayant osé quitter un poste bien rémunéré pour suivre un rêve. Mais le temps de me former à ce nouveau métier et de me faire une place dans ce métier, j'avais utilisé toutes mes économies. A tel point que pendant un certain temps j'allais chercher dans les containers derrière les grands magasins une partie de ma nourriture. Je ne regrette rien et ces expériences ont changé ma vision du monde. Avec le Revenu de Base, cette transition aurait été plus douce, je me serais senti moins en marge de la société et j'aurais pu démarrer mon activité dans des conditions différentes.

Aujourd'hui, comme mon seul revenu provient de mes spectacles, ceux-ci sont relativement cher. Ils s'adressent pourtant à des fêtes populaires, touchant un large public et ne disposant pas toujours de moyens financiers énormes. Les organisateurs ont donc le choix entre se passer de nos services s'ils nous jugent trop cher, ou faire appel à des sponsors publics et privés. Comme le nombre de week-end dans l'année est limité, il y a certaines périodes où nous devons donner la priorité à des évènements rentables et ou toute participation à des actions caritatives est exclue. Avec le Revenu de Base, je pourrais diminuer mes tarifs et ainsi être accessible à de plus nombreuses manifestations. J'aurais également plus de liberté d'adapter mes prix à ma clientèle lorsqu'il s'agit de défendre une cause. Le corolaire serait peut-être de travailler un peu plus, pour mon grand plaisir puisqu'il s'agit d'une passion.

Finalement, la question de l'avenir et de la vieillesse se présenterait différemment. En effet, en cas de blessure grave ou d'incapacité à continuer de travailler comme acrobate, je saurais qu'avec le revenu de base je peux entammer une reconversion dans un domaine différent du spectacle, voir dans un métier complétement différent... quel que soit mon âge. 

Share
Antoine André (non vérifié)

J'ouvrirai un restaurant.

Share
virginie (non vérifié)

je crois que je donnerai 2000E à des gens qui n'y ont pas droit, par exemple a des sans papiers, et je continuerai à produire des plantes pour les tisanes (en fait je fais déjà un peu ça avec le rsa, mais c vrai que ça serai bien qu'il n'y ait pas de conditions pour avoir ces sous)

parceque 2500E par personne, esk c possible mondialement? esk ça va pas propoquer encore plus de consommation et donc de destruction?

Share
Guest (non vérifié)

C'est trop cher.

L'AVS également est trop chère, en soutenant notre ancienne génération, nous payons des impôts et des assurances maladie qui nous coulent lentement et certainement. Alors que les conditions de travail ne sont pas excellentes, le projet est tentant - mais il coûterait 200 milliards en Suisse...cf analyse de 24 heures, vendredi dernier.

L'erreur est dans la fuite fiscale, et le manque de formation, pour la part des working poors en Suisse.

Share
Lupain (non vérifié)

Avec 2500€ ?!! c'est énoorme... Aujourd'hui avec 600€ de chômage, je donne des ateliers pain avec un four ambulant dans des lieux qui m'accueillent pour faire connaître le pain bio au levain ou alors je fais des pizzas pour les fêtes. J'aide un ami à faire du pain chez lui, je m'occupe de mes 2 enfants. Bientôt on organise avec une amie une journée de bien être pour les femmes... Tout ça en faisant super gaffe au découvert à la banque mais ça va... Et l'argent gagné va me permettre de peut être me former au massage pendant 1 an et ensuite gagner 600€ par mois sans le chômage en proposant des massages et des ateliers pain sous statut associatif.

Alors avec 2500€, je pense que j'achèterai une terre ou je louerai pour y créer un lieu avec d'autres où on pourrait partager nos connaissances, nos compétences, prendre le temps de vivre et d'accueillir ceux et celles qui veulent se donner du bon temps en pleine cambrousse : jardiner, jouer, partager nos savoirs, se reposer, se masser, faire du troc, jouer de la musique et danser, chanter... Avoir une cagnote solidaire pour les gens qui ont besoin d'argent...

Ce serait moins stressant mais je pense que 1000€ serait suffisant !!

 

Share
Renaud Krummenacher (non vérifié)

Petite note au passage,

Le montant se veut en franc suisse et est ciblé pour le cout de la vie sur le bassin lémanique. Je pense que la question devrais plus se poser avec "le minimum vital" qu'un montant précis pour éviter les décalages au niveau du coût de la vie.

Share
offline
Inscription: 26.09.2008

En effet. Il y a 2 moyens (complémentaires) de définir le montant:

  1. Le coût de la vie dans un pays (on ne peut ni ne veut faire des différences régionales; cela permettra peut-être à certaines régions pauvres de se développer sur une nouvelle "base").
  2. Une certaine part du Produit National Brut d'un pays (en Suisse: 2'500 francs = environ 33-35% du PNB), ce qui devrait correspondre à la fois à la part des besoins de base de la population du pays donné et permet également de souligner le fait que sur un plan national, le revenu de base, étant financé par la création de valeur, n'est pas découplé du travail, même s'il l'est sur un plan individuel.

 

Share
offline
Inscription: 23.04.2012

Chers Amis,

Je suis Père de famille (3 enfants - 6-11-14 ans) et suis le seul salairé de la famille. Disposer d'une revenu de base me permettrait de consacrer plus temps à mes enfants. Mon épouse pourrait également avoir une activité autre que celle qu'elle occupe dans le foyer, ce qui lui permettrait de plus s'épanouir

C'est assez drôle que je découvre aujourd'hui cette initiative car cela fait quelques semaines que je me demande comment je pourrais baisser mon temps de travail et plus me consacrer à ma famille ainsi qu'à mon développement personnel, spirituel.

Nous sommes sur Terre pour parfaire notre évolution et cette évolution ne peut se faire facilement par les contraintes financières qui découlent de notre société actuelle. Avoir plus de temps pour s'occuper de son Soi intérieur nous permettrait de nous ouvrir à une autre Réalité, celle de notre présence sur Terre, ici et maintenant...

En cette année 2012 qui coïncide avec le début d'une nouvelle Ere pour l'humanité, cette initiative est vraiment adaptée aux besoin de notre Société, si nous voulons offrir à nos enfants une Terre plus écologique, avec moins de production d'outils inutiles et polluants.

Il est fatiguant d'entendre sans arrêt que l'économie doit plus produire pour mieux financer nos besoins... C'est une absurdité et elle est bien expliquée dans le documentaire que j'ai découvert hier... Produire de la viande à outrance par exemple est tout simplement scandaleux... Avons nous vraiment besoni de manger toute cette viande ? Réfléchissons aussi à ce que nous faisons chaque jour, comment nous consommons...

Nous avons tendance à oublier, de par notre vie "matérialiste" que nous sommes avant tout des Etres spirituels faisant l'expérience de la Vie d'humaine. A partir du moment où chacun aura acquis ce niveau de compréhension, nul doute qu'il n'aura plus besoin de tant d'éléments matériels... Il se suffira à l'ui-même...

Je prie pour que chaque intervenant dans cette récolte de signature (qui aboutira, c'est une certitidude) ainsi que pour chaque citoyen de ce pays qui devra voter soient décidés à changer notre vision de l'humanité, qui'ils s'ouvrent à une Réalité, celle de notre Fraternité... L'Egalité des chances est un élément essentiel à mettre en place dans notre Société en pleine évolution...

A vous qui lisez ce message, j'espère sincèrement que vous comprendrez l'urgence de changer notre Société et d'évoluer vers une humanité dans la simplicité et surtout avec un élément essentiel :

Non seulement le revenu de base doit être inconditionnel, mais notre Amour pour chacun devrait également être Inconditionnel...

Bien à Vous

Share
Claire-Diana Juilland (non vérifié)

Ce que je ferais avec un revenu de base?

Waouw, ce serait juste le pied géant. Enfin pouvoir diminuer mon activité salariée. Pouvoir d'abord me reposé. Comme Alexandre le Bien Heureux. Dormir, Dormir, Dormir!!!
Ensuite quand je serais reposée. Prendre du temps pour moi, pour ma famille. Faire des choses simples, et surtout les faire sans stress.

Prendre le temps pour les amis.

Je crois que cela me permetrai de faire les choses par choix et plus par obligation. De vraiment écouter mes besoins.

Je pourrai ouvrir un cabinet de thérapeute en relation d'aide et le faire sans avoir peur de problème financier, si je n'ai pas assez de client au début. Et aussi de le faire à un tarif abordable, parce que je n'aurai pas besoin absolument de ça pour vivre. Je saurai que la personne qui vient me voir à un revenu de base aussi et qu'elle pourra venir parce qu'elle en ressent le besoin sans voir ça comme un luxe.

Cela changera complétement le rapport entre les personnes, il n'y aura plus cette culpabilité en voyant un mendiant ou une personne sans emploi. Chacun ayant de quoi subvenir à ses besoins de base.

Share