Actualités

Voici tous les évènements concernant le thème du revenu de base. Il peut s’agir de rebondissements de la politique économique et sociale en Suisse ou ailleurs, dans la mesure où nous leur accordons de l’importance dans la perspective du revenu de base. Sur cette page, nous vous informons également sur toutes les activités des associations affiliées ou faisant partie du réseau international.

First Summer University for Basic income

With the support of the local authorities of Coulounieix-Chamiers, the French movement for a basic income has organized the first summer university on the basic income. It will take place on August 21st, 22nd, and 23rd in the Perigord region, in Coulouniex-Chamiers (close to Perigueux), France.

Sommer university

Interaction between speakers and participants will be privileged everywhere. This university is people-centric, transversal, participative and sociable! It is aimed at everyone, could you be complete profane up to the specialist.

Assemblée générale de BIEN-Suisse

AG image

L’AG ordinaire de BIEN-CH aura lieu :

Samedi 7 juin 2014 de 10h à 13h

CSP Salle de la Fraternité, Beau-Séjour 28 Place Arlaud 2, 1003 Lausanne
(à 300 m de place de la Riponne)

Elle sera suivie l’après-midi d’une séance de présentation et d’animation proposée par Génération-RBI, le groupe d’action romand pour l’ « initiative fédérale pour un revenu de base » et membre de BIEN-CH.

Un buffet canadien est prévu entre deux : prévoyez un sandwich ou un plat et éventuellement une boisson à partager.

Amis du revenu de base, l’occasion est trop belle de nous rencontrer, venez donc nombreux !

Revenu de base à l’Université de printemps de solidaritéS

Du 16 au 18 mai, Université de printemps du bimensuel Solidarités

Ferme La Bessonnaz

« L'injustice aujourd'hui s'avance d'un pas sûr » Berthold Brecht.

Pour sa 5e édition, l'Université de printemps du bimensuel solidaritéS se penchera sur les dynamiques conflictuelles qui traversent le monde à l'échelle locale, régionale et internationale et, surtout, sur les « nouveaux » défis que doit relever la gauche radicale aujourd'hui. Ainsi, s'intéresser aux offensives réactionnaires et aux résistances, c'est non seulement mieux reconnaître le sous-sol dans lequel prennent racine les idées réactionnaires et néo-conservatrices actuelles, mais surtout affirmer la nécessité, à chaque fois renouvelée, de comprendre pour agir, de penser pour lutter...
 

LE REVENU DE BASE INCONDITIONNEL,
UNE SOLUTION POUR SORTIR DE L'ESCLAVAGE SALARIÉ ?

Samedi 17 mai de 16h15 à 18h30

Plénière 2 :

  • Jean-Marie HARRIBEYéconomiste, professeur à l'université de Bordeaux IV, Membre du Conseil scientifique d'ATTAC (France)
  • Gabriel BARTAmembre du comitié d'initiative « Initiative fédérale pour un revenu de base » et du comité de BIEN-Suisse
  • Audrey SCHMIDTsyndicaliste, membre de SolidaritéS

Lire l'article original sur le site de solidaritéS

Le réseau européen pour le revenu de base prend ses marques à Bruxelles

Board of speakers

Unconditional Basic Income Europe (UBIE), le Réseau européen pour le revenu de base né pendant l’initiative citoyenne européenne en 2013, a formalisé le 10 avril dernier son existence à l’occasion d’une grande conférence à Bruxelles au sein du Comité Économique et Social Européen (CESE), organe consultatif auprès des institutions de l’Union Européenne.

Au-delà du débat « pour ou contre » : Mieux comprendre les enjeux du RBI (Revenu de base inconditionnel)

Conférence de René Knüsel, professeur en Politiques Sociales, le mercredi 30 avril à 17h30 à la salle de conférence du Graap-F à Lausanne, Rue de la Borde 27 bis.

Depuis plusieurs années, les différents régimes d’assurances sociales tentent de juguler leurs coûts, notamment en restreignant leur accès. Il en résulte un report vers l’aide sociale. Fréquemment, des personnes sont ballotées entre les différents systèmes d’assurances, allocation chômage, AI, RI ... .

L’an passé, l’initiative fédérale pour un revenu de base inconditionnel a récolté 126'000 signatures valides, suffisamment pour être déposée à Berne. Ce projet implique un remodelage complet de notre système de sécurité sociale. Pure utopie ou piste de réflexions intéressantes pour réformer un système en souffrance ?

Le Graap s’intéresse à cette initiative. Ils vous invitent à partager une soirée d’information et de réflexions pour mieux comprendre les enjeux du « Revenu de base inconditionnel »

L'événement sur FaceBook

Fichier attaché: 

Le travail, est-ce la santé? : Ciné-débat sur le revenu de base à Fribourg

Avec un revenu de base, qui voudra encore travailler ?

Projection-débat sur le revenu de base inconditionnel avec la participation de Ralph Kundig, président de BIEN-Suisse, le réseau pour le revenu de base.

Flyer conférences 4-Vents

Salaire minimum ou revenu de base ?

Rubrique:

 

La question est parfois posée du lien entre un salaire minimum et le revenu de base. Une confusion est même parfois faite entre les deux. Gabriel Barta nous amène dans cet article quelques éléments de réflexion à ce sujet.

La rédaction

La base des deux régimes, tant pratique que théorique, est totalement différente :

Andreas Gross : "Le revenu de base inconditionnel contribue à la démocratisation de la démocratie. "

Figure de proue de la démocratie suisse, Andreas Gross représente notre pays au Conseil de l’Europe et siège au Conseil national en tant que représentant du canton de Zurich. Il fut l’un des co-fondateurs de l’initiative populaire «Pour une Suisse sans armée», proposition que beaucoup qualifièrent à l’époque d’absurdité, voire de monstruosité, à l’image de l’initiative pour un revenu de base inconditionnel aujourd’hui. Lors de la votation populaire sur l’initiative «Pour une Suisse sans armée», un tiers des voix approuva la proposition visant à démanteler l’armée suisse, emblème sacré de la Confédération d’autrefois, ce qui eut l’effet d’un coup de massue. Or depuis, l’armée a beaucoup perdu en importance. Ainsi en va-t-il de la démocratie. Certes, cette initiative fut rejetée, mais elle produisit néanmoins de nombreux changements, dus à l’effet de surprise provoqué par le taux important de votes en sa faveur.

On peut dire qu’Andreas Gross est un phare de la démocratie, qu’il défend corps et âme, tout comme par ses actions. Aussi étions-nous intrigués de ce qu’il dirait des liens entre revenu de base et démocratie : « Le revenu de base inconditionnel contribue à la démocratisation de la démocratie. Certains sont d’avis qu’il faudrait relever les obstacles de l’initiative populaire si une proposition comme celle du revenu de base inconditionnel arrivait à passer la rampe et faire l’objet d’un débat populaire que le peuple refuse catégoriquement. Et c’est justement pour cette raison, d’après Andreas Gross, que l’initiative est importante.»

Enno Schmidt

Traduction : Elsa Hoessli
 

Expériences pilotes : l'Inde vers un changement de paradigme?

Et si votre pause déjeuner de jeudi midi se passait en Inde?

Nous avons la chance d'accueillir Guy Standing à Genève. Il nous présentera les expériences pilotes de revenu de base menées en Inde entre 2010 et 2013.

Expériences pilotes de revenu inconditionnel: l’Inde se dirige-t-elle vers un changement de paradigme?

Guy Standing - Geneva

New-York Times : "La proposition de la Suisse de payer les gens pour vivre!"

L'article de Annie Lowrey paru dans le New-York Times le 12.11.2013 enfin en français!

Cet automne, un camion déversait 8 millions de pièces devant le Parlement à Berne, une pour chaque citoyen suisse. C'était un coup de pub pour les défenseurs d'une politique sociale audacieuse qui pourrait devenir réalité dans ce petit pays riche. En même temps que les pièces de monnaie, les militants ont déposé 125 000 signatures — assez pour déclencher une votation en Suisse, cette fois sur l'introduction d'un revenu mensuel versé à chaque citoyen, sans conditions. Chaque mois, chaque personne suisse recevrait un chèque du gouvernement, que l'on soit riche ou pauvre, qu'on travaille dur ou pas, que l'on soit jeune ou vieux. La pauvreté disparaîtrait. Les économistes sont bien évidemment fortement divisés sur ce qui pourrait réapparaître à sa place — et sur le fait de savoir si un tel régime de revenu de base pourrait concerner d'autres pays moins socialistes.

Take your income !
Illustration: Kelsey Dake 

La proposition est, en partie, le fruit d'un artiste allemand nommé Enno Schmidt, un chef de file dans le mouvement du revenu de base. Il sait bien que l'idée a l'air un peu folle. Lui-même le pensait lorsqu'on lui en a parlé la première fois.  « Je dis aux gens de ne pas y réfléchir pour les autres, mais d’y réfléchir pour eux-mêmes » dit Schmidt. « Que feriez-vous si vous aviez ce revenu ? Qu’en serait-il si vous deviez vous occuper d'un enfant ou d'une personne âgée?" Pour Schmidt, le revenu de base assurerait dignité et sécurité aux personnes pauvres, particulièrement aux chômeurs ou aux travailleurs précaires en Europe. Cela permettrait aussi de libérer la créativité et l'esprit d'entreprise : les travailleurs suisses pourraient choisir de travailler comme ils veulent, plutôt que d'y être forcés juste pour joindre les deux bouts. Il va même jusqu'à comparer le mouvement pour le revenu de base à un mouvement pour les droits civiques, tel ceux pour le droit de vote des femmes ou la fin de l'esclavage.